Lutter contre les pages satellites : un grand défi de Google

Soucieux d’offrir une meilleure expérience du web aux internautes, Google poursuit sa campagne d’assainissement. Dans le collimateur du moteur de recherche, il y a les pages satellites. Ce sont des URL crées uniquement à des fins de référencement.

Qu’est-ce qu’une page satellite ?

Concrètement, une page satellite est une adresse URL créée pour multiplier les chances d’apparaitre dans les résultats de recherche de Google. Plusieurs pages peuvent être mises en lignes dans le simple objectif de rediriger les internautes vers un seul et même site. Les mots clés pour ces adresses sont pratiquement les mêmes. Ainsi, plusieurs d’entre elles vont occuper la première page de résultats sur le moteur de recherche au détriment des pages normales.

Particularité de cette technique de référencement

Les pages satellites sont faites uniquement de meta titre et de méta description. Autrement dit, elles apparaissent sur le résultat de recherche de Google comme si c’étaient de vrais sites. Pourtant, elles existent uniquement pour générer du trafic vers un site principal. En cliquant sur tous les satellites, l’internaute se retrouve toujours sur la même adresse. Par ailleurs, les pages de redirection en question se ressemblent beaucoup. Seuls un ou deux termes ont été changés pour cibler des publics issus de zones géographiques différentes.

Google a déjà pris des mesures

Dès 2015, Google a déjà pris des dispositions nécessaires pour mettre un terme aux pages satellites. L’équipe de Larry Page a commencé par sensibiliser les éditeurs de sites. En effet, cette pratique a été systématiquement utilisée par les référenceurs. Plusieurs prestataires de services et e-commercants ont du se résilier à abandonner la méthode, pourtant si efficace. Depuis, d’autres techniques de référencement ont fait leur apparition. Il reste à savoir, à quel moment Google décidera de les interdire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *